Moderniser le quartier d'affaires et l'ouvrir sur le territoire environnant

Faire sortir La Défense de la dalle

Avec ses 140 immeubles, dont 70 IGH emblématiques, Paris La Défense dispose d’une offre de bureaux à la hauteur des attentes des investisseurs internationaux. Mais cette offre doit rester compétitive dans la durée face aux quartiers d’affaires concurrents. Pour cela, le projet prévoit un programme de rénovation permanent destiné à anticiper et organiser le renouvellement des tours. Désormais, après une période quantitative marquée par le Plan de Renouveau, l’objectif de modernisation du quartier repose moins sur le lancement de nouveaux projets que sur la recherche de la qualité urbaine, architecturale, environnementale.

S’il s’agit « d’upgrader » le plateau d’affaires de La Défense, l’autre enjeu, tout aussi essentiel, consiste à l’intégrer dans son tissu urbain environnant. Moderniser donc, mais également ouvrir et prolonger l’espace en créant des liens entre la plateforme historique et son environnement immédiat, dans la perspective d’un territoire élargi. Paris La Défense doit gagner en cohérence, en prenant appui sur plusieurs marqueurs forts, parmi lesquels le projet Hermitage Plaza, Cœur de Quartier à Nanterre, les gares actuelles et futures, le Cnit, les Quatre-Temps… Il doit aussi s’orienter vers un rééquilibrage des fonctions, avec du logement, de la culture et des loisirs, comme le préfigurent les Jardins de l’Arche et la future U Arena, à Nanterre.

Document : La Défense Seine Arche, Stratégie 2025 (mars 2016)