Actualité

AMI PlayGroues : les premiers projets de prefiguration du site

Seine Arche | 24 février 2017

En avril 2016, l’EPADESA, en lien étroit avec la Ville de Nanterre, lançait l’AMI PlayGroues organisé en deux volets : « Préfigurer » et « Construire », destiné à faire naître un quartier qui doit devenir un lieu d’expérimentation des meilleures pratiques de la ville durable : mixité, qualité de vie et excellence environnementale. En Janvier 2017, une nouvelle étape pour la création du nouveau quartier a été franchie avec la désignation des équipes du volet « Préfigurer ».

L’EPADESA et la Ville de Nanterre mettent à disposition un patrimoine immobilier et foncier immédiatement mobilisable, qui pourra être revalorisé et occupé par les projets lauréats.

Pour le volet « Préfigurer », le comité de sélection a retenu les projets qui pourront s’implanter et se déployer dans le cœur des Groues pendant une quinzaine d’années.

Le potentiel d’innovation de ce volet est de 15 000 m², réparti sur 3 sites :

  • un bâtiment industriel, (3.000 m²) ;
  • un bâtiment tertiaire, comportant 4 étages avec la possibilité de valoriser ses deux niveaux de sous-sol et son toit-terrasse (5.000 m²) ;
  • des terrains en friche face au bâtiment tertiaire, susceptibles d’accueillir des usages polyvalents (7.000 m²).

Les projets ayant été classés en tête du comité de sélection (composé de l’Epadesa et de la Ville de Nanterre) et bénéficiant d’une période d’exclusivité sont :

La fabrique du futur, porté par Impulse Partners (pour le site industriel)
Leur modèle d’affaires est ingénieux : faire cohabiter des start-ups spécialisées dans la construction, l’énergie et l’immobilier, incubées sur site, avec les pôles recherche et développement de grandes entreprises de ces secteurs, pour accélérer la mise sur le marché de leurs technologies.
Le projet retenu sur les halles se présente sous la forme d’un grand atelier de fabrication numérique (fablab), vitrine des nouvelles technologies (conception robotique) et de la révolution digitale (maquettes numériques en 3D) dans l’immobilier et la construction. D’autres espaces seront dédiés à l’open-innovation, à la formation et privatisables pour des colloques.
La « fabrique du futur » pourra ainsi bénéficier de la proximité stimulante des nombreux chantiers de construction du projet des Groues et de La Défense et offrira aussi l’occasion à Nanterre de conserver une attache avec son passé industriel.  

Les Nouveaux Locos, porté par le cabinet d’architecture Heinrich Von Sponeck (pour le bâtiment tertiaire)
Les Groues verront le déploiement d’un Tiers lieu avec une programmation mixte : espaces  de coworking et d’incubation, services de restauration, espaces dédiés aux pratiques artistiques et un toit-terrasse conçu comme support d’agriculture urbaine et comme lieu de destination évènementielle, et bénéficiant de vues exceptionnelles sur la skyline de La Défense et la U Arena.
Espace d’expression hybride, ouvert à tous et connecté, au service d’une communauté d’usagers « les locos », s’affiche comme une « petite cité de l’innovation post-industrielle et créative à Nanterre », créant ainsi un signal fort dans les Groues.


Les pépinières des Groues, porté par le collectif YES WE CAMP (pour les terrains)
Hier sur le port de Marseille, aujourd’hui aux « Grands Voisins » sur le site de l’ancien hôpital Saint-Vincent de Paul à Paris, et demain dans les Groues. Le collectif Yes We Camp viendra investir les terrains.
Le projet : édifier sur site un ensemble de structures transitoires (halles culturelles d’expositions/concerts, cantine, pavillons d’hébergement pour artistes en résidence) qui serviront de point d’impulsion pour engager une dynamique d’animation à l’échelle de l’ensemble du quartier en mutation.
Ouvert à tous les publics, habitants, salariés, visiteurs de passage et ouvriers des chantiers, le collectif interviendra en lien avec les propriétaires et futurs promoteurs du quartier pour déployer une offre d’animation temporaires (avec notamment le déploiement d’œuvres artistiques et des interventions ponctuelles).
Le plus ? La mise en place d’une pépinière horticole viendra préfigurer les futurs espaces plantés du nouveau quartier.

Une ouverture temporaire avant travaux est prévue durant l’été 2017, l’ouverture définitive étant prévue à l’été 2018.

Jean-Claude Gaillot, Directeur général de l’Epadesa se réjouit :

« La désignation des équipes par l’Epadesa, en lien étroit avec la Ville de Nanterre, pour le volet « Préfigurer » de l’AMI des Groues marque une étape significative après celle de la création de la ZAC en fin d’année 2016. Dès 2017, le déploiement de ces projets donnera une première impulsion à un lieu prometteur en termes d’innovation et d’expérimentation. D’ici quelques mois, startups, fablab, incubateurs, étudiants, salariés et autres artistes se côtoieront pour animer ce lieu. »

Télécharger le communiqué de presse